Anastasia Zimikhina est une artiste multi disciplinaire. 

Son parcours artistique débute en Russie .

A l'age de 8 ans elle commence à étudier professionnellement le dessin et la peinture à l'école des Beaux Arts. 

A 11 ans elle reçoit le Grand prix de la ville  destiné aux enfants doués, avec une bourse du gouvernement pour une des séries de ses peintures.

Tout en perfectionnant le dessin et la peinture académique dans des ateliers d'artistes russe, elle passe le concours d'une grande école d'art  russe, "l’Académie d'Art et d'Industrie Stiglitz à St-Pétersbourg "(ancienne Moukhine). D'ou elle sort diplômée avec mention et félicitation du jury.

 

Lauréate du plusieurs concours internationaux, y compris le grand prix de la Création de la Ville de Saint-Pétersbourg « les Muses de Saintt-Pétérsbourg » - pour ces peintures; le concours renommé de mode  « La silhouette Russe » ou elle obtient deux prix pour une collection de vêtements et un travail graphique, participe au concours Brise Baltique et d'autres.

 

Invitée pour la première fois à Paris en 2004 par Alexei Khvostenko – artiste, poète et metteur en scène, afin de créer des costumes pour une de ses pièces de théâtre; qu'elle réalise tout en suivant une formation sur les techniques de fabrication des costumes de scène d'époque.

 

Un an plus tard est invitée par le Musée de la Mode et du Textile de Paris pour travailler sur l'exposition de la maison Balenciaga.

 

En 2006 décide de s'installer  à Paris ou elle passe le concours à L'Ecole Supérieure Nationale des Arts Décoratifs de Paris en Design vêtements.

Pendant ses études, elle participe aux nombreuses expositions et projets , dont deux pour le Musée du Quai Branly et le Musée La Piscine de Roubaix. Ses professeurs sont Anne Ferrer, Gaspard Yurkievich, Gilles Rosier et Gustavo Lins, chez lequel elle fait son stage.

 

Son grand projet de fin d'études est une collection de vêtements nommée « Frisson » accompagnée par un parfum « Frisson » crée par un grand parfumeur Veronique Nyberg. Sa collection a été chaleureusement félicitée par Jean-Charles de Castelbajac-président du jury. Elle a été exposée dans les vitrines du Palais Royal et de la Gallery de Valoi.

Aujourd’hui Anastasia travaille sur sa marque d'accessoire de mode «Irène Paris» crée en 2015, tout en continuant à dessiner, illustrer et peindre.

 

« Le projet Irène Paris concrétise pour moi le beau mélange entre deux cultures différentes.  Il est synonyme et symbole d'un souffle créateur alliant Beauté et Personnalité.

La venue au monde de ces pièces originales me permet d'exprimer et d’intégrer ma passion de la peinture dans ces objets bien plus mystérieux et révélateur que de simples accessoires de mode élégants et colorés. »

Interview par Vincent Zonca pour le magazine "Boum!Bang!" 

Interview par  Kristle Haynes pour le magazine "Luxury Chapters" 

Interview par Melanie Kruger pour le magazine "Luxury LIFESTYLE"  

  • instagram irene paris
  • facebook irene paris
  • instagram irene paris

© 2017